Le début du potager bio… l’apprentissage.

Ben voui, faut bien débuter :o)

La technique employée est pour l’instant assez sommaire. On a choisi de commencer par le plus simple, pour compliquer ensuite si besoin, en fonction du terrain et de ses aléas…

L’endroit choisi par Roxane est très beau, et cela sera un vrai plaisir de venir y travailler.

Après avoir fait deux rectangles délimités par une corde, on sème ou on plante, selon, à même le sol, tel quel. On aère un peu et zou, c’est parti. On verra bien ce que cela donne :o)

J’en connais qu’une telle technique ferait hurler, voire sourire c’est selon aussi. Mais nous faisons fi de toutes ces gausseries et allons nous forger notre propre expérience. Comme dit, tout va beaucoup dépendre de ce terrain, et nous ne savons absolument pas à quoi il ressemble le reste de l’année.

En attendant, c’est l’printemps, les prés voisins commencent à se peupler…




Les enfants découvrent les joies de la benne. Surtout qu’elle a été déposée de manière à bien garder l’eau de pluie, c’est très drôle de venir y patauger… On y pensera si on doit en mettre une autre

Le désouchage se poursuit… et de 4 !

Voilà, encore une journée de passée… elles défilent à toute vitesse. Un peu comme à mon boulot d’avant, mais en plus agréable. :o)

Laisser un commentaire