Fête du muguet à La Clayette, on décime, et le chat passe à l’attaque

Le problème après des titres comme ça, c’est que je n’ai plus grand chose à dire ensuite ;o)

Aujourd’hui, c’est férié ! chouette… Encore des promenades en vue donc histoire de profiter de ce beau soleil…

Tout a commencé le matin, avec cette joli petit vison….euh vision :o)

Bien sûr, cela n’avait pas échappé à l’oeil de chasseresse de nénèsse qui, jugeant cette proie trop facile, décida de s’attaquer à plus gros… Bon, je brode un peu là car en fait elle venait vers moi pour me faire un calin et la cane étant devant moi, elle a dû la contourner. Mais comme la cane s’est un peu méfiée, finalement, la chatte à laissé tombé le calin. Ein zu Nul Gisela ! :o)

Plus que 5 thuyas donc… mais je dois décimer un peu pour pouvoir continuer sereinement… c’est long tout ça, c’est long tout seul, c’est long… Chaque petit travail demande plusieurs heures, plusieurs jours, et les choses avancent very lentement… J’arrive quand même à en faire trois, et donc, si je calcule bien, et que je regarde la photo, il ne m’en reste plus que DEUX !!!! :o)
Le tas de tronc monte, monte… C’est le domaine des Dieux ici aussi :o) sauf que moi personne ne les fait repousser pendant la nuit. Ouf.

Une petite promenade le matin avec les enfants pour se mettre en jambe et en appétit.

Un petit tour au potager pour la forme… rien n’a repoussé là où il y avait l’amiante… peut-être encore un peu tôt. Quelques déchets qui trainent encore…

Et c’est parti pour la fête du Muguet au château de La Clayette. En effet, lors de certains évènements annuels, les portes du château (qui est privé je le rappelle) s’ouvrent à la Plèbe, et nous pouvons donc cheminer joyeusement dans le parc en rêvant tout doucement au vieux jardinier qui doit le tondre :o)
Le parc est aussi beau que le château et ses nombreuses dépendance. Nous n’avons pas fait le grand tour, la parc a t-il d’ailleurs une fin ? il faudrait que je jette un oeil sur Google Earth pour voir…

L’organisation était très réussie, un jeu avec des enveloppes à trouver pour les petits et grands agrémentait le parcours. Malheureusement, malgré de fines et astucieuses recherches, nous n’avons rien trouvé. Bon, consolation, les enveloppes contenaient des questions, qui, en cas de bonne réponse, donnaient droit à un cadeau (tablette de chocolat au lait pour les enfants (super pour les intolérants à la caséine qu’ils sont) et bouteille de vin blanc pour les grands (moi qui ai arrêté l’alcool :o) ))… en tout cas, ça a pimenté un peu la promenade dans ce parc splendide.

Un petit arrêt à la buvette quand même à la fin. La buvette la moins chère jamais vue (20ct la limonade et l’eau minérale et 50cts le soda noir avec des bulles)… Le business n’est pas le but aujourd’hui. C’est très sympa.

Laisser un commentaire