Alleluya! plus de thuyas ! Mais pleins de bon gros muscles…

Plus que quelques jours avant internet :o)

Gaaaah…. c’est long…. mais qu’est ce que c’est long ! Mon banquier est un homme heureux, j’ai tous mes comptes chez lui, et ça me coûte une fortune :o/

Pourquoi un tel titre pour cet article avec une intro pareille ? ben pour lire la suite pardi….

En vrac :

– Alleluya, plus de tuyas !!!!!!!!!!! Je me suis fait de gros abdos, mais je commençais à en avoir ma claque de ces fichus tuyas… Bon, maintenant c’est fait. C’était un sacré chantier… Pour fêter cela, nous avons faits nôtre premier barbecue ce soir, avec des branches mortes du tuyas, nyark nyark nyark… Burn ! Burn ! Bon, psychologiquement, ça m’a fait du bien d’en bruler un peu. Le reste sera pour les feux extérieurs lors de soirées d’observation d’étoiles, oui, je sais, il vaut mieux pas de feux pour ça, mais c’est plus romantique, eh oui :o)

– Dans ma rage d’élagage, on s’est lancé avec Virgile dans celui du laurier en face de l’entrée de la propriété. C’était plus simple que les thuyas, et plus court surtout, quelques heures seulement… Notons le petit passage que s’est fait Virgile pour lui et Darius :o) . Notons aussi la belle et fine façade verte devant, et le coeur du laurier qui n’avait plus vu le soleil depuis longtemps.

– Ajout de compost dans les buttes, et création de deux petites buttes qui ont accueilli ce soir même les plants de quinoa. J’ai planté aussi plusieurs courges (spaghetti, verte), courgettes (jaune), choux de bruxelles et choux frisé

– Nous faisons la chasse à la limace et prévenons un peu leurs visites (elles adorent les petits plants de petits pois, et d’autres aussi :o( ) avec des coquilles d’oeufs écrasées. Nous y ajouterons des coquilles d’escargots demain, on en a trouvé avec Vigile tout un stock derrière les thuyas désouchés.
Elles n’aiment pas trop se frotter l’abdomen sur ces machins pointus. J’ai posé quelques petits morceaux de planches (50 cm environs) près des cultures. Elles aiment se réfugier en dessous, il n’y a plus qu’à les cueillir. Un peu de cendre par ci par là, mais pas trop, nous ne voulons pas dénaturer la qualité du sol. Nous allons perfectionner ces différents systèmes. Et je pense aussi faire de la bouillie diluée de limace (c’est un peu dégueu et pas bon du tout pour mon karma) mais il paraît que c’est assez efficace en pulvérisation sur les cultures. A voir. A terme, nous devrions pouvoir attirer quelques prédateurs de limaces, mais pour l’instant, nous partons d’un terrain nu.

Je reviendrai de toute façon plus précisement sur le problème des limaces. Ces gentilles petites bêtes, indispensables dans la nature, peuvent faire des ravages dans les potagers. Je ne les classe pas dans les « nuisibles » (cela existe t-il vraiment d’ailleurs ?) vu leur rôle dans l’écosystème, mais en tout cas, par ici, on ne les aime pas, non, vraiment pô :o). On y reviendra donc plus en détails…

– nous avons faits quelques ballades sympa. Depuis quelques semaines, les marches se multiplient dans les villages aux alentours, et on a que l’embarras du choix. Nous avons faits les 5 kms de la marche de Chassigny sous Dun, les 6 kms de la marche du Viaduc, à Mussy sous Dun (c’est le viaduc que l’on voit depuis notre chemin d’accès au Bief), et la fête du muguet à La Clayette ou nous avons parcouru environs 4-5 kms. Bref, que de km, mais rien de tel pour découvrir cette région que nous ne connaissions pas, et dont sont nous sommes tout simplement en train de découvrir toutes ses beautés…

– Les voisins à côté, au château font faire des travaux de rénovations, depuis plusieurs semaines déjà. Et c’est avec circonspection que nous avons constaté que le maçon avait rebouché les trous du chemin d’accès au Bief avec des restes (ou pas) d’une sorte de mélange sable/ciment/pierres (oui oui, une sorte de béton quoi)… Le chemin avait bien besoin de réhabilitation, car ces divers travaux ont entrainé le passage de nombreux camions et utilitaires et de nombreux trous étaient apparus. Du coup, tout le monde voulant les éviter, ce sont les bordures du chemin qui ont accusé ce surplus de circulation et le chemin s’est considérablement élargi depuis que nous l’avions vu en Août. Je dis « circonspection » car nous aurions préféré de la terre/pierre brute, sans cochonceté dedans. Déjà parce que le chemin longe l’étang, ensuite parce que nous aurions aimé que l’herbe repousse là où les camions avait élargi le chemin, mais avec ces matériaux sur la figure, l’herbe risque de prendre son temps pour revenir, et le chemin, maintenant plus large, s’est aussi rapproché de l’étant et fragilise la bordure. Bon, rien de bien grave non plus, mais bon, cela aurait pu facilement être évité… Nous allons déjà voir ce que va devenir ce joli mélange coloré dans les trous…

Déjà que certains de leurs artisans ont tendance à prendre la rive de l’étang comme déchetterie… bon, ça, on l’a signalé quand même… :o)

Les journées s’enchaînent à une vitesse assez délirante, comme si le temps s’accélérait. On est déjà en mai, et on a encore rien prévu pour les travaux de cet été… Nous savons que le vraiment gros des travaux se fera en 2009, mais quand même, il faut qu’on s’y mette et que l’on prenne contact avec un architecte. J’ai prévu d’aller au salon bio à Lyon (Salon EcoHome du 16 au 18 mai). Nous devrions alors commencer à y voir plus clair…

Bon, quand je lis certains récits de rénovations dans des revues auxquelles je suis abonné, je me rends compte que cela prend toujours quelques années. C’est d’ailleurs notre concept, prendre le temps. Mais c’est dur parfois de prendre le temps, on se sent toujours un peu pressé. Par quoi finalement ? On veut toujours tout vite. C’est difficile aujourd’hui de prendre son temps. Comme si on en manquait :o) . Tiens, d’ailleurs, je vais me dépêcher d’aller me coucher ^_^

2 réponses sur “Alleluya! plus de thuyas ! Mais pleins de bon gros muscles…”

  1. bravo,
    que de travail effectue depuis votre arrivée.que de joli murs sont apparu dernier ses thuyas les photos sont super vous mettez vraiment notre petit village en valeur merci.

  2. Bonjour Lily,
    Merci de passer par ce blog et d’y laisser des commentaires surtout, ça nous fait toujours plaisir… et vu la distance qui semble nous séparer, peut-être même aura t-on le plaisir de se voir en vrai :o)
    A bientôt,
    Antoine

Laisser un commentaire