Ciao pant… euh parpaings !

Ca a l’air facile comme ça en photos… et en fait ça l’est :o)

Hum, non, j’rigole Stéphane, c’est hyper balaise en fait, et il faut vraiment taper comme un bourrin sur ces satanés parpaings. Surtout que les positions de travail ne sont pas forcément simples et la masse de plusieurs kilos est plutôt lourde.

Cela dit, ça fait du bien, taper comme ça sur un mur juste pour le détruire. Ca détend… La vue qui se dégage de ces parpaings nous fait beaucoup de bien, ça bouge au Bief, et ça commence à se voir ^_^

Laisser un commentaire