Une famille (aussi) pas comme les autres…

Eh voui, quelle super visite que celle-ci, 7 personnes d’un seul coup :o)

Voir tous ces enfants courir partout pendant ces quelques jours au Bief était très sympa. Virgile et Darius étaient aux anges, et de ce fait, je dois dire que nous aussi. Les enfants de Gwenaëlle et Gilles sont des enfants vraiment surprenant de vie, d’idées, de débrouillardise et de gentillesse. Ils doivent tenir ça de leurs parents d’ailleurs ;o)

En effet, impossible ici de répéter bien entendu tout ce qui s’est dit pendant leur séjour, mais encore merci à eux tous pour tout ce qu’ils nous ont apporté à chacun. Leur départ a laissé un grand grand vide ici, et pas seulement parce que tout est beaucoup plus silencieux… Je profite de leur passage pour inaugurer notre nouvelle blogoliste des liens (famil’liens et Autre’liens, sur la droite de la page d’accueil) qu’on aime bien…

Nous avons avec Gilles profité d’un après-midi de pluie pour nettoyer la baignoire qui le méritait vraiment. Avec Roxane, nous avons pendant longtemps songé à la changer, mais vu le prix des neuves, et ne sachant pas encore trop ce que nous voulons faire de la salle de bain, il nous a semblé plus raisonnable de simplement la nettoyer, au papier de verre ! En effet, par dessus la fonte (oui oui, elle est en fonte), se trouvaient deux couches de revêtement, dont un plus trè propre. Nous créerons certainement la salle de bain nous même en maçonnant une baignoire et en créant une douche italienne (sans bac). Plus tard donc, en attendant, la baignoire nous convient pour nous doucher.

Nous avons aussi profité de cette pluie, qui frappait la façade ouest, pour constater plusieurs choses :

  • Elles ne sont plus très étanche, et il a bien plu dans la maison
  • Les petits trous (un par fenêtre) qui se trouve au bas des vitres du bas ne sont pas des aberrations de conception, mais servent à évacuer vers l’extérieur la condensation, ainsi que la pluie en cas de non-étanchéité des joints
  • Il ne faut pas que ces trous soient obturés par des vieux nids de guêpes, poussières, papier,…
  • Quand il pleut par les fenêtres du premier, cela passe très facilement à travers le plancher pour dégouliner au RDC, l’eau croise aussi quelques fils électriques sur le plafond de la cuisine, ben voui

Bon, en débouchant les trous d’évacuation, cela a déjà bien arrangé la chose. Mais cela nous montre que changer les fenêtres sera plutôt efficace en terme d’isolation.

Gilles, fort de son expérience dans la plomberie, le chauffages, la clim’ et autres circuits de tuyauterie, m’a bien aidé à changer le manomètre qui indique la pression d’eau dans le circuit, manomètre qui était HS, et pression bien trop forte. Cela nous a montré que le réducteur de pression était HS lui aussi. Il faut encore que je le change car nous n’en avons pas trouvé de la même taille… Faut dire que c’est plus trop dans les standard d’aujourd’hui tout ça…

Nous avons aussi commencé à dégager le coin devant la maison, près du bassin de récupération de lisier, pour installer le futur coin compost anti-rats. En effet, pour ceux qui n’ont pas suivi, notre premier compost, qui se trouvait temporairement dans la cour intérieure, servait surtout d’hôtel 5 étoiles pour les rats qui s’étaient dépêchés d’y élire domicile. Il est donc impératif d’en concevoir un autre, suffisamment grand pour y accueillir la vidange des 2 toilettes sèches (dont vous en voyez un exemplaire sur la première photo avec la baignoire) et nos déchets organiques, ainsi que tout ce qui se compostera, et de concevoir le tout hors de portée des rats. Cela s’annonce comme un gros boulot… Pour l’instant donc, nous nettoyons ce coin là, qui se trouve juste devant la proprieté. Pourquoi là ? Parce que nous comptons faire de cet endroit là, le coin du recyclage. C’est en effet dans la bassin de récupération de lisier que nous installerons certainement le système de retraitement des eaux par lit planté (roseaux et autres), et à côté, des bacs pour le recyclage (papier, métal, plastique, carton, …) pour l’instant stockés dans un des bâtiments.
En tout cas, merci à tous les participants pour ces coups de main… et surtout toutes les bonnes idées qui ont parsemé les diverses réalisations, ainsi que les suggestions pour celles à venir.

En très gros résumé, et en images… click click click…

4 réponses sur “Une famille (aussi) pas comme les autres…”

  1. Ces beaux enfants ont des mamans aussi, ne croyez pas… Bon, peut-être que si elles ne sont pas sur les photos c’est parce que c’est moins racontable de dire qu’elles ont passé leur temps à papoter ;-) mais c’était du papotage utile parfois :-).
    Je suis aussi en train de raconter notre séjour chez vous… et le reste du mois. Mais Zou me laisse peu de temps à l’ordi, j’aurais du faire par étape comme toi car là, je risque de publier le sujet dans quelques jours seulement. Ou alors je le coupe en 2, je vais faire ça tient.

    Bisous

    Gwenaële

  2. Et ben il pleut beaucoup chez vous au Bief, pour avoir l’eau qui dégouline de la fenêtre de l’étage qui traverse le plancher et arrive au RDC et bien cela en fait de l’eau juste pour un petit trou pas déboucher….
    Euh, vous n’auriez pas laisser la fenêtre ouverte plutôt?

Laisser un commentaire