Noël s’installe au Bief…

Vivement qu’il chauffe ce scrogneugneu d’insert, parce que là… IL FAIT FROID !!!!!!!!!!!!!!!!

Ce froid qui nous glace les doigts. Ce froid qui est partout jusqu’aux tréfonds de notre moelle. C’est très fatigant de vivre dans le froid perpétuel. Se changer est très pénible, entrer et sortir du lit un véritable cauchemar, bosser dans le bureau très difficile, la douche n’en parlons pas… D’ailleurs rien qu’à l’idée de devoir en prendre une demain dur dur… mais bon, ça fait trois semaines maintenant… :o)


Bref, certes la cuisine est chaude, mais on ne peut tout y faire et les aller-retour vers les autres pièces sont autant de va et vient entre chaud et froid qui ne nous réussi pas toujours… les nez coulent…

Se coucher chaque soir dans un lit qui semble mouillé tellement il est froid, nous n’avions plus connu ça depuis d’anciennes maisons de campagne… Pour ceux qui connaissaient d’ailleurs l’ancienne maison de campagne familiale paternelle, en ce moment, on vit à La Ferme. Lit glacé et salle de bain froide et humide au programme…

Vivre dans ce froid nous engourdit les neurones. Il est difficile de se concentrer sur nos tâches quotidienne. Vivre avec toutes ces couches de vêtements (il m’est arrivé de dormir avec de grosses chaussettes en laine, c’est dire !), dans ce froid perpétuel est fatigant, cela consomme une énergie démoniaque… On apprécie les longs trajets en voiture, car on peut la chauffer :o/ c’est dire… On apprécie de griller du pain pour se chauffer les mains, « non, c’est moi qui le fait! », « non c’est moi »… voyez l’genre…

Bref, il fait froid, et c’est rien de le dire, car le vivre au quotidien n’est vraiment pas facile. On ne peut que penser à ceux qui sont dans la rue en ce moment…

Notre insert est toujours en cours de travaux, PCR Cheminée jongle entre les chantiers, mais les choses avancent néanmoins. Ensuite, il faudra encore attendre que la maçonnerie sèche et encore ensuite, on ne pourra pas utiliser l’insert à fond, il faudra le « roder » un peu… Vivement janvier qu’on en soit là :o)

Pour l’instant, le salon n’est plus qu’une pièce de passage vers le bureau, où je suis présentement, le col sur le nez et les doigts de la main droite engourdis par le froid (la gauche ne vient de sortir de sa poche que pour écrire ce misérabiliste petit article :o) )…

M’enfin, au moins y en a un qui semble content :

3 réponses sur “Noël s’installe au Bief…”

  1. Eh.. à la ferme,(de mon temps) en hiver, on montait se coucher avec des briques ou des bouillottes bien chaudes, emballées dans des linges !!! essayez c’est pratique, agréable et on a pas froid aux pieds!!!

    Bises à tous…
    La tata Claude

  2. Antoine se trompe: depuis trois semaines nous avons un poële dans la cuisine, mais le froid, cela fait trois mois qu’on en souffre!!!
    Et dans le lit, on a deux petites bouillottes bien chaudes :o) mais pas aux pieds!

Laisser un commentaire