Vidanges de l’étang – la circulation d’eau

DSC00483

Après le test de la débroussailleuse Echo RM-5000, et ses joyeuses turpitudes, je ne pouvais pas non plus ne pas vous parler de la tronçonneuse Husqvarna 450e Jubilé édition. Heureusement pour moi, cela ne s’est pas terminé de la même manière…

Le but de l’opération alors était, toujours dans le cadre de la vidange de l’étang que je préparais avant mon arrêt de travail suite au test ci-dessus, de faciliter la circulation de la vase vers la bonde en dégageant au maximum le chemin. Car sur ce chemin sous-marin se trouvaient des troncs d’arbres tombés de l’île lors de vents violents il y a de cela de nombreuses années.

C’est lourd un arbre imbibé d’eau. Et cela aurait pu aussi être le titre de cet article. ^_^

Inutile de vous préciser je pense que ces travaux datent d’avant l’accident. Et je profite d’ailleurs de cet interlude pour vous préciser que la vidange de l’étang a été repoussé à la fin de l’hiver, pour les mêmes raisons. Cela dit, ce n’est pas plus mal, cela m’a laissé le temps de rencontrer des spécialistes locaux de vidanges d’étang (ils en gèrent notament un de plus de 2ha pas loin d’ici), ils sont pleins de bons conseils et ont aussi du matériel que je n’ai pas (bac pour le poisson, tuyaux, pompe de vidange gros modèle). Comme quoi…

Le but du chantier était donc, afin que la vase puisse s’écouler le plus facilement possible vers la sortie, éliminer les troncs d’arbres qui étaient tombés à l’eau lors de tempêtes passées. Je les aurais bien laissé vu les refuges qu’ils offraient, mais c’est comme par hasard dans les coins où il y en avait que la vase a le plus attaqué l’étang. Les photos en disent plus long que moi. D’ailleurs, il n’y avait que trois troncs surtout, le reste ne sont que des grosses branches.

DSC00546

J’ai donc pu tester la tronçonneuse Husqvarna 450e.
Avant, je lisais des forums où l’on s’échangeait vainement des arguments en faveur du Mac ou du PC, l’éternel Apple vs Microsoft. Des posts sans fins où la réponse invariablement changeait à chaque article. C’est dire. Pour choisir cette tronçonneuse, j’ai donc lu des posts sans fins où l’on se demandait toujours à la fin si de Stihl ou Husqvarna, lequel qu’il était le mieux que l’autre et pourquoi comment donc. C’est ainsi, certaines choses changent, d’autre pas. Cela dit, la différence entre maintenant et avant, c’est que comme j’ai la tronçonneuse, je ne vais plus poursuivre ces lectures qui ne concernent que les pro ou amateurs avertis, alors qu’avant, bossant moi même dans l’informatique, je baignais dans le jus de ces posts sans fin, sans y participer toutefois. En tout cas, ce parallèle entre ma vie d’avant et celle d’aujourd’hui m’avait troublé. Beaucoup de choses ont changé depuis. Comme quoi, avant, je testais des ordinateurs dernières générations, et aujourd’hui, j’essaie une tronçonneuse, c’est ainsi. Il ne faut jamais penser que tout est figé, que rien n’est immuable.

Un rien et tout change en un instant, tout cela est bien fragile ^_^

Comme pour la débroussailleuse et le compresseur, pas la peine d’en dire trop techniquement je pense, les sites, à commencer par celui du constructeur regorgent de choses plus incroyables les unes que les autres. Qui se vérifient en un point, quel plaisir de couper avec ! C’est un sacré engin, puissant, le moteur, après un démarrage facile, répond précisément à la pression sur la gachette, les vibrations sont très amorties, la découpe est nette, puissante, mordante, tranchante, sectionnante, désossante,… aaaaaaahhhhhhh noooooonnnnnnnnn ! ça va pas recommencer !!!!!!

Je vais m’équiper en pantalon anti-coupure, c’est décidé :o)

Je ne l’ai pas essayé assez longtemps, il n’y avait pas assez de troncs ce jour là pour l’user, donc je pourrais en dire plus à l’usage. Si vous avez des questions ou des commentaires sur le modèle, n’hésitez pas à les donner ici, ça interessera bien du monde car les infos des utilisateurs ne sont pas aussi faciles à trouver que ceux des revendeurs ^_^

A noter et cela ne se sera pas vu, mais je suis aussi tombé à l’eau avec la tronçonneuse ce jour là, éteinte ^_^, heureusement, je ne l’ai pas laché et ai pu me rattraper à la rive. J’ai eu de l’eau jusqu’en haut des jambes et ma tronçonneuse n’a pas pris le bain :o)

4 réponses sur “Vidanges de l’étang – la circulation d’eau”

  1. …………..Salut cher Antoine!
    Il m’arrive comme aujourd’hui de tomber sur ton magnifique site et de lire ta prose toujours, drôle et intéressante. Je suis de temps en temps cette restauration longue et difficile de ton nouvel habitat qqfois,mais le plaisir que tu y prends toi et ta famille n’a rien à voir avec ce que tu as connu chez nous à l’institut d’où je viens d’ailleurs de m’exclure, atteint par l’âge de la retraite, eh, oui !!! ça n’arrive pas qu’aux autres!!Mais cher Antoine, en qualité de pêcheur du dimanche,je me suis fais du souci pour les poissons qui demeuraient dans ce bel étang. OK, tu le vides,mais que sont devenus les carpes,les brochets et autres perches que tes enfants aimaient taquiner?! Bonne Année à toute la tribu. Amicalement, un Ancien.

    1. Salut Bernard !

      Ça me fait plaisir de savoir que tu visites ce blog, je suis heureux d’avoir de tes nouvelles. J’espère cependant que ta récente promotion vers le stade ultime et caractéristique de la plus infinie des sagesses te laisse encore le temps de pouvoir pêcher en dehors des dimanche.

      Plus que 4 mois avant la quille en ce qui me concerne :o)
      En quelque sorte, c’est vers une belle retraite que mes pas me mènent aujourd’hui, une retraite verdoyante avec ceux qui me sont chers. Mon contrat à Strasbourg prend fin en Avril. J’en reparlerai par ici certainement ^_^
      Finalement, cet hiver, les poissons auront eu chaud, pas comme nous dans cette belle demeure finalement pas isolée du tout, thermiquement parlant s’entend, car avec ma blessure à l’orteil (voir l’article à propos de la débroussailleuse ^_^ ) la vidange a été reporté au printemps 2010.
      Mon orteil pour info se porte plutôt bien pour un miraculé et je peux marcher et conduire, porter, pousser, … Bref, les activités ont repris par ici…

      Les poissons et autres facétieux brouteurs d’algues en tout genre sont donc saufs et grâce à ce report, j’ai finalement peut-être trouvé des personnes qui en récupèreraient pour d’autres étangs, à suivre… J’aurai aussi normalement une grande cuve pur garder du poisson pour le remettre dans l’étang, on s’organise un peu quoi… J’espère bien qu’en tant que pêcheur du dimanche nous aurons le plaisir de te ou vous voir au Bief un de ces étés ou autre belle saison. L’accueil est encore un peu rustique chez nous, mais, en attendant la fin des travaux, il y a de très belles chambres d’hôtes dans le coin, une invitation au voyage dans le Brionnais quoi… Et l’étang est là, qui te tend ses petites vaguelettes dans un silence caractéristique… ^_^

      Donc, si tu passes par ici, n’hésite pas à nous faire un petit coucou, tu es le bienvenu.

      J’espère que la photo ne t’a pas quitté et espère te voir un jour par ici… en attendant, ça sera cyber ^_-

      Antoine

  2. Bonjour,

    Ma démarche n’est pas commune mais je vais vous l’expliquer.
    Je suis stagiaire au SYndicat MIxte des rivières du SOrnin et ses Affluents (SYMISOA) à Charlieu (42) et je travaille sur un projet de charte pour la bonne gestion des plans d’eau du bassin versant. Aussi, suis-je tombé, au grès de mes recherches sur internet, sur votre blog (très bien rédigé par ailleurs, et duquel je fais désormais parti des lecteurs réguliers ^^) et plus particulièrement sur votre projet de vidange de l’étang.
    Dans le cadre de mon stage, j’aurais savoir si vous aviez déjà vidangé l’étang? d’autres questions me viennent mais pourriez-vous me contacter par mail pour en discuter.

    Cordialement en attendant de vous lire.

    Jonathan Russier

    1. Hello,
      Super ! J’ai l’impression que je viens de trouver un nouveau volontaire pour être présent le jour de la vidange ! ^_^
      Blague mise à part, welcome par ici pour en discuter de vive voix, on n’est qu’à 13 kms de Charlieu après tout.
      Non, nous ne l’avons pas encore vidé, c’est prévu pour le début de cet hiver. C’est un vaste projet, et à mon avis un vaste chantier qui s’annonce… Je suis très impatient de tirer cette fameuse bonde.
      A votre disposition pour vos différentes questions.
      Cordialement,
      Antoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *