Interlude animal

DSC04188Je me demandais bien ce jour là d’où venait ce bruit de plastique froissé qui sortait d’en dessous d’un meuble dans les stabulations… En fouinant un peu derrière de sombres recoins, j’ai vu ce petit sachet plastique qui remuait tout seul, apeuré.

Un bête sachet en plastique d’un magasin quelconque.

En le prenant dans mes mains gantées, j’ai pu apercevoir dedans un hérisson qui s’y était pris au piège. Je ne sais pas si ce piège de plastique lui aurait été fatal, mais en tout cas, je me suis dit qu’il serait  mieux en dehors que dedans, et qu’en plus les enfants seraient heureux de voir un vrai hérisson vivant, et pas un éclaté sur le bord de la route… Ce fut effectivement le cas, ils furent très heureux, le hérisson un peu moins, mais les enfants étant plutôt respectueux du vivant, rapidement le hérisson n’eut plus à s’en faire, surtout quand ils sont allés faire autre chose. ;o)

J’en profite pour glisser quelques portraits des vaches qui sont dans nos champs. Parce qu’elles sont uniques, tendres, affectueuses entres elles, joueuses, curieuses, peureuses, gourmandes, végétariennes, allaitantes, respectueuses, maternantes, bref pour tous un tas de qualificatifs que l’homme n’a plus, peu ou trop, dans le désordre, et elles méritaient bien de figurer encore par ici.

Et puis peut-être parce qu’on oublie que le morceau de chair servi dans certaines assiettes appartenait à quelqun avant, quelqun qui avait une vie, si simple et emprisonnée soit-elle.

L’araignée est une Epeire (faciée peut-être) qu’on rencontre beaucoup par ici, surtout dans les hautes herbes, des infos ici http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20080906092310AAOGEr7

2 réponses sur “Interlude animal”

  1. Roh un zherisson ! Gaffe quand même ca traine pas mal de puces et autres cochonneries sur le dos.

    Ta dernière réflexion sur les vaches me drapelle le dernier film que j’ai vu : « District 9 », ou on préfère rapidement être un extra terrestre qu’un humain …

    Bon je m’en vais manger mon steak de bœuf avant qu’il n’y en aie plus et qu’on milite pour le droits des végétaux et le respect de leur vie ;)

  2. Merci pour ce bel interlude
    Profittez zen bien
    avec le temps qui efface, j’aime bien vos petites fenêtres de vaches et autres hérissones
    jcm

Laisser un commentaire