Isolation façade nord… 4/x

Pas la peine de faire durer le suspens plus longtemps, surtout que l’étape qui suit dans la réalisation de cet enduit terre-paille, bien que primordiale, est plutôt rapide à mettre en oeuvre.

Et pourtant, quelle importance ! La pose d’une bande de liège, dans notre cas (car d’autres matériaux ou techniques sont envisageables, mais toutes avec le même but), à la base du mur, posée sur un petit lit de mortier de chaux, a pour but d’empêcher les remontées d’eau dans l’enduit terre-paille. Notons que l’ensemble reste perspirant, les échanges d’air sont toujours possibles. On ne pose pas son enduit sur un ruban plastique ou une dalle de ciment, ici en tout cas…

Si vous posiez l’enduit terre-paille du haut jusqu’au sol, l’eau remonterait par capillarité et le mur deviendrait une grosse serviette mouillée. Et on ne se réchauffe pas avec des serviettes mouillées ^_^

Sans compter les dégâts à terme sur la résistance de l’enduit.

Par-dessus les graviers qui recouvrent et entourent le tuyau de drainage, on applique un ruban de mortier de chaux. On utilise ici des rubans de liège d’un demi-centimètre d’épaisseur, c’est tout ce que j’avais sous la main. Impossible de trouver autre chose ici, et j’en ai fait des magasins. Sinon, il fallait commander et attendre, mais comme j’étais bien organisé, j’ai fini par récupérer ces bandes. Peu importe, ça fonctionne aussi en superposant le liège.

Voilà, ce n’était pas le fait du jour, mais c’est une étape importante de ce chantier, elle méritait bien un encart…

Une pensée sur “Isolation façade nord… 4/x”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *