Le début des semis… tous aux abris !

Pour l’instant, n’ayant pas ni de serres, ni de chassis (j’ai récuperé la matériel nécessaire pour en fabriquer, mais c’est au programme des semis de l’année prochaine… pas le temps pour l’instant :o) ), nous improvisons un coin devant la fenêtre du salon…

Sous l’oeil bienveillant, ou méfiant ?, du lapin, Virgile remplit les godets de compost pur récupéré sur le tas derrière les stabulations (nous n’avons pas encore le notre)… La suite nous apprendra qu’il aurait mieux valu le mélanger à du terreau, mais nous n’en avons pas non plus, et ce compost là s’apparente quand même beaucoup à de la terre.

Les semis proviennent majoritairement de Kokopelli. Un peu de pub pour eux :o)

En tout cas, c’est beaucoup de boulot… Et ce n’est qu’un modeste début, on le sait bien…

Laisser un commentaire