Les premières courges pointent le bout de leur naseau… alors je butte !

Oui oui, je sais, ce blog n’est pas le plus intéressant de la blogosphère, on y butte tout ce qui passe, même les limaces… oh yeah !

On devrait y parler de travaux écologiques, mais on y parle que de jardinage, et encore, quel jardinage ? des buttes, des buttes et encore des buttes… ah oui, et pis des limaces aussi :o)

Si quand même, nous avons acheté l’Arme Ultime pour les semis : le presse-mottes ! Oui oui, après le brise-mottes, nous voici en possession d’un presse-mottes. Mais, qu’est-ce donc qu’un presse-mottes ?
Appareil très simple, il permet, comme la photo suivante le montre mieux que je ne l’explique pas, de faire des mottes à partir de terreau. Avantage, pas besoin de transplanter le semis lors de la mise en terre (moins de stress pour la plante), on met le cube de terreau directement dans le sol. Plus besoin d’acheter donc les pots en tourbe… Et le terreau se prête mieux de toute façon au passage des racines Il devrait donc être assez vite rentabilisé.
Une explication simple avec des superbes photos high-tech sur le site de notre fournisseur : http://www.magellan-bio.fr/pressemotteemploi.htm

Et deux photos de nos premières mottes… Les graines trempent déjà dans l’extrait fermenté d’orties, préparé par mes soins, pour une meilleure germination. Nous avons effectué des tests qui montre que les graines trempées une nuit dans un mélange eau/extrait fermenté d’ortie (entre 10 et 20%) avaient une meilleure germination.

Voilà pour les futurs semis… Alors pour accueillir ce petit monde (plus de 100 mottes ont été faite en tout), je fais des buttes, histoire de changer :o)

Et comme les tomates n’étaient pas sages, je les ai mises en cage ! non mais… Bon, en fait, il s’agit surtout de prévenir la casse lorsque les fruits seront là… Le système de la cage est intéressant car il permet au plant de reposer, sans contraintes, sur les larges mailles du grillage. Il est important d’avoir un maillage assez large pour passer la main pour la cueillette des fruits (qui doit donc passer aussi), des limaces, … De plus, le plant de tomates est libre en cage (c’est fou non ? :o) ), contrairement au tuteurage où on force la plante à aller où nous on veut… Quelle arrogance :o)

Viva los tomates libres !

Bon, ça reste à suivre quand même car on a pas trop de recul non plus ^_^

Cela se passe en image… et en commentaires…

Laisser un commentaire