Une affaire cousue de fil de fer…

Le voilà enfin !!!

Le compost anti-rats !

Chantier démarré en Juillet, poursuivi en septembre, presque terminé en octobre, toujours pas finalisé en novembre… Mais j’y suis presque… :o)

Alors il était temps de faire un petit point sur ce chantier là…

Il aura fallu des jours de chantier pour cette usine à gaz…

Problématique, comment réaliser un compost sans créer un hôtel 5 étoiles pour les rats du coin ?

Avec du bois, du grillage, du fil de fer, des clous, de l »huile de coude et une énorme poignée de temps !

J’ai réalisé ce compost sans faire de plans, comment ça ça se voit ? :o) , en redémontant parfois ce que j’avais fait, en imaginant des solutions à chaque étape. Un seul but, que les rats ne puissent pas rentrer dedans tout en maintenant un compost utilisable. J’ai donc créé des portes pour accéder au compost pour le remuer, le vider. Des couvercles avec charnière pour le remplir par le haut. Du grillage partout, même au sol, pour que les rats ne puissent venir de nulle part.

Je ne sais pas combien d’heures j’ai passé sur ce compost, une quarantaine je pense, je l’ai bâti pour qu’il dure, pour que personne d’indésirable n’y rentre et pour qu’il reste pratique et utilisable au quotidien…

En montant un truc de toute pièces comme cela, imaginez qu’il n’était pas simple qu’il n’y ait aucun espace de quelques cm pour qu’aucun rat ne puisse y pénétrer… Le bois utilisé provient de palettes que j’ai démonté, scié, etc… Tout ça tout seul prend énormément de temps… évidement.

J’ai cousu le grillage à l’intérieur du compost avec du fil de fer pour qu’il n’y ai aucun espace entre les lais, d’où le titre…

Laisser un commentaire