Encore un article engagé contre le nucléaire … et ses amis Mox et Intox !

journal-plutoniumEh ouai, encore un article engagé, rien que ça.

Une fois encore, la cause est la même, le partage de la connaissance sur le nucléaire, oui je sais, je suis lourd là dessus en ce moment… ^_^

Mais il faut bien que certains se chargent de le faire car, médiatiquement, le couteau gratte sous la gorge de certains qui préfèrent donc taire le sujet. Enfin, je dis ça, je dis rien, c’est juste qu’en discutant avec les gens, et avec moi même, je me rends compte que finalement, on en sait très peu sur cette incroyable épée de Damoclès que nous nous pendouillons au dessus de notre nez, de celui de nos enfants, des leurs, et de leur descendance sur plusieurs dizaines de génération. Et le tout dans le plus grand jm’enfoutisme le plus général. Il faut dire que le ministère de la Désinformation fait bien son office et que finalement, on nous cache tout on nous dit rien. Encore. Non non, ce n’est pas la théorie du complot, mais une fois de plus l’incroyable culot de nos gouvernements à ne rien nous dire.

Un document à lire et à relire pour mieux comprendre ce que l’on est en train de faire en laissant faire.

Téléchargement Peut-on recycler les déchets nucléaires ?
Peut-on recycler les déchets nucléaires ? – PDF – 1,3 Mo

Comme je le dis souvent, à moi même en tout cas car on ne rencontre pas souvent du monde au milieu de nulle part pour l’instant, à tous les détracteurs des éoliennes, à toi par exemple Giscard Ô minable chasseur d’éléphants, les éoliennes ont le mérite, contrairement au centrales nucléaires d’être très rapidement démontées.

C’est vrai que ça peut être moche des champs d’éoliennes de 130 mètre de haut, mais au moins elles se démontent facilement dès qu’on trouvera quelque chose de mieux, et ne risquent pas de nous péter à la tronche, sans compter, et l’article à télécharger dans cet article le rappelle très clairement, avec les centrales, ce n’est pas seulement le risque d’accident qui est grave, c’est tout simplement l’ensemble de la chaîne de production qui est hautement dangereuse pour nous tous et pour tous ceux qui nous suivrons. De sa construction, en passant par son utilisation jusqu’à son démontage, le nucléaire est une technologie totalement délirante et polluante. C’est incroyable les risques que l’on nous fait courir pour quelques mégawatt de plus. Et pas la peine de penser que sans les centrales nous nous éclairerions à la bougie, car même si nos 58 réacteurs fournissent une part importante de notre électricité (et pas de notre énergie), dans les 75% environs, il n’est dit nulle part que nous ne pourrions y parvenir sans, bien au contraire. Il est illusoire et dangereusement trompeur de penser que sans nucléaire on retourne à la bougie. De nombreuses études en témoignent, quelques une sont téléchargeables ici : http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=sinformer&sousmenu=brochures&page=index

En lisant ce petit document téléchargeable au début du présent article, vous comprendrez mieux pourquoi le problème des déchets est plus qu’un enjeu majeur pour nous, nos enfants et tous ceux qui suivront, car nous ne savons tout simplement pas quoi en faire (cf ce qui se passe actuellement en Allemagne par exemple : Déchets nucléaires : la contamination d’une mine de sel empoisonne Berlin). Si seulement il n’y avait qu’un exemple de ce type… Quand on se renseigne un peu, c’est incroyable le nombre de site pollués en France et on n’en parle jamais. On enterre des déchets, mais on oublie que le temps de stockage devra être de plusieurs centaines, voire milliers d’années pour certains types de déchets. Qui peut aujourd’hui connaître la géologie des sols de demain ? Déjà que se construisent des centrales sur des sites à risque sismique élevé, alors l’enfouissement des déchets dans des fûts en métal qui ne tiennent pas 100 ans..

De plus, tout comme nos centrales que nous ne savons même pas démonter (Le démantèlement des centrales nucléaires
de première génération
/ pour rappel, l’EPR sera censé être la 3ème, alors qu’on ne sait même pas encore démonter les 1ères !!! mais y a pas de soucis, on maitrise dit Nicolas, alors tout va bien, rendormez vous citoyens), alors ils prolongent simplement leur durée d’exploitation (comme à Fessenheim par exemple (Stop-Fessenheim : 2009-01-Une centrale toute pimpante )).

Bon, en tout cas, lisez ce petit fascicule publié par le Réseau Sortir du Nucléaire, une fois de plus, c’est toujours aussi édifiant et instructif. Et décidement, je ne comprends vraiment pas ce que l’on fait encore avec cette « technologie » que l’on pense maîtriser, comme l’on pense maîtriser les potentiels accidents, pourtant par définition imprévisibles.

Je sais, on pourrait penser qu’il y a d’autres maux, et il y en a, mais aucun qui puisse anéantir la moitié d’un continent et le rendre inhabitable pour plusieurs milliers d’années ! Oui il y en a, il y a la crise sociale, la crise économique, l’emploi, mais de quel côté penchera la balance des soucis au prochain prout nucléaire ? Qui se souciera encore de ne pas pouvoir aller bosser quand pleuvront des eaux mortellement contaminées ?

Pas d’imparfait possible, seul le futur compte, et sur ce point précis, accident il y aura un jour ou un autre. Sur quelle génération d’homme cela tombera par contre, nul ne le sait, la notre ? celle de Virgile et Darius ? celle de votre enfant qui vient de naître ? celle de son fils ? En tout cas nos centrales ne tiendront pas jusque là, donc il faudra bien avoir trouvé une solution avant. Et si on commençait par apprendre comment démonter les premières générations de réacteurs avant de se lancer dans la construction d’une nouvelle ? Et si on commençait par se lever et par dire Stop !

Alors que pouvons nous faire, nous pauvres mortels consommateurs, chair à canon de nos nucléogénéraux ?

Deux choses simples, mais vraiment très simple :

– Changez d’opérateur d’électricité !!!! c’est facile, légal et c’est votre pouvoir de consommateur qu’il faut exercer. Car n’oubliez jamais votre pouvoir de consommateur. Ils ne sont riens sans vous. Bien entendu, je ne peux que vous conseiller de vous orienter vers Enercoop, le SEUL opérateur à se fournir uniquement en renouvelables. Allez y, foncez, QUITTEZ EDF !!!! ne vous contentez plus de dire que vous le ferez tout à l’heure, faites le maintenant, c’est important.

– Adhérez à une des nombreuses associations anti-nucléaire. Bien entendu, une fois de plus, je ne peux que vous orienter vers le Réseau Sortir du Nucléaire. Nous ne pouvons compter que sur les associations pour nous défendre, plus elles ont de membres, plus elles sont écoutées. Ce n’est pas cher vu que c’est un don libre ! Libre. Enfin libre.

Ce sont deux petites choses, mais ainsi vous aussi aurez marqué officiellement votre désaccord avec l’utilisation de cette énergie que vous jugez peut-être dangereuse pour vous et vos enfants.

Oui, je sais, je deviens de plus en plus engagé sur ce thème, ce qui en énervait déjà plus d’un lors de mes passionnées discussions à ce sujet à Strasbourg où nous habitions avant, mais plus le temps passe, et plus j’ai peur. C’est comme ça. Peut-être la vision de mes enfants joyeux de vivre et innocents de tout cela me rend plus craintifs quant à leur avenir. Je crains, pour ceux que j’aime, que la folie de certains petits agités de la fission ne vienne bousculer tous nos projets à nous autres humains.

Avec le vent, l’eau, le soleil, je n’ai pas les mêmes craintes.

Je n’ai que celles, instinctives, qu’elles viennent à manquer ou à devenir impropre à ma consommation, ce qui me ramène à nouveau vers le problème du nucléaire, et la boucle est bouclée :o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *