Ils l’ont fait ! Cocorico !

Sous ce titre qui en ce faste jour footballistique (tchô, la honte!) pourrait s’appliquer à ce sport si délicat, se cache en fait une bien meilleure et optimiste nouvelle !

Tout commença en ce soir du 18 juin, jour de cet étrange appel…

Mais si, souvenez vous ce commentaire sibyllin posté ici : http://www.lebief.fr/2010/06/06/identification-alien-doutre-terre/, je le rappelle ici :

« ICI LONDRES attention les poulettes
justement maintenant le 18 juin c’est plus tard! non? je te ramener tes poules demain (cock et poule de 7 semaine) Alors dépêche toi a faire une belle cabane cette nuit. »

Seulement voilà, moi la nuit, si je ne travaille pas (ce qui est bien rare), j’en profite pour dormir quelques heures et me laisse bercer par la respiration de la famille endormie…

Alors le lendemain matin, pas de cabane à poule, et une question en suspens, tout cela est-il bien sérieux ou s’agit-il d’une drôle de journée qui se prépare ? ce qui revient un peu près au même ^_^

Alors voilà, finalement, tout cela était bien sérieux, et ce fut une drôle de journée, car jamais encore je n’avais à réfléchir pour créer un semblant de poulailler avant le soir, car ces quatre nouvelles arrivantes dans leur jolie petite caisse (promis les petits cousins, on la gardera en vue de vous la rendre, je vais la remplacer par des cageots de foin demain) avaient bien envie de se dégourdir les ailes :o)

Et oui, ainsi soit-il, grâce à nos facétieux cousins, nous voilà à la tête de notre premier embryon de basse-cour. Enfin, embryon, bien plus que cela en fait car ce sont deux coqs et deux poules, issus d’un coq gaulois comme il se doit et de 4 ou d’une des 18 mères potentielles.  Un prélèvement adn est envisagé pour éviter de frauder de controversées allocations familiales ^_^

Passé l’assimilation rapide, impromptue de cette étonnante et extraordinaire nouvelle, les faits sont là, et nous sommes vraiment content de cette nouvelle évolution par ici. En plus, elles sont jolies comme tout !

Bon, si nous avons déjà eu des chiens et de chats, les poules on connait un peu moins bien, mais comme pour beaucoup de choses, avec du bon sens, de la pratique et de l’observation, on ne s’en fait pas trop. On est impatient de voir nos premiers oeufs ^_^

A l’époque où je percevais encore un salaire pour mon travail, et à partir du moment où j’ai su que j’allais quitter mon job pour venir par ici, j’ai massivement investi dans des choses qui allaient pouvoir me servir par la suite, et ainsi étaler mes dépenses sur plusieurs mois : outils, matériel informatique, photographique (le sony alpha 700 que j’utilise toujours aujourd’hui) et surtout des livres. Plein de livres, toute une masse de livres sur tout un tas de choses, bon orientée quand même :o) : construction, bricolage, jardinage, gestion étang (on en voulait vraiment un, on l’a eu :o) ),magasines,……….. et entre autre ces deux là :

J’ai juste commencé à les potasser un peu, on veut pas trop se prendre la tête non plus, il ne s’agit pas faire de l’élevage. Mais j’y trouverai sûrement quelques infos bien utiles quand même, et suis bien heureux de les avoir aujourd’hui ces bouquins. Toujours prêt ! :o)

Bon voilà, affaire à suivre donc… J’ai passé une partie du we à emménager une pièce, et après deux-trois jours, les en sortirai pour leur laisser découvrir leur libre parcours. Le temps que je construise un poulailler mobile… :o)

en tout cas, certaines limaces feraient bien de voir comment parer à tout cela dans le futur……..

Envie de partager cet article aussi sur :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Digg
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • Technorati
  • Wikio FR
  • Netvibes
  • email
  • Print
  • PDF

Mots-clefs :

2 commentaires sur “Ils l’ont fait ! Cocorico !”

  1. Chretiennot dit :

    Coucou la famille!

    Ah, des poules… mon rêve!
    Bon va falloir que j’attende un peu, parce que, là, à Montrouge, dans un appart’ de 75m2 avec 7 occupants, ça va pas l’faire!
    Mais, moi aussi, j’ai déjà quelques bouquins, pour rêver, au moins…
    « Petit manuel à l’usage de ceux qui vivent retirés du monde », A. et G. Bridgewater, Ed. Larousse, 2007;
    « Comment traire une poule? Manuel à l’usage des nouveaux campagnards », M. et H. Deveaux, Ed. Chiflet & Cie, 2006.
    Vivement les œufs
    Bises,

    Karine & Cie.!

    • Antoine dit :

      Hello,
      Pas de soucis, dès que vous avez envie de prendre l’air et de sortir de votre favellas, vous êtes tous les bienvenus ici, il y a 25000m2 pour 4, il va falloir contrôler la population des poules mais cela laisse de la place pour accueillir nos amis. Cela dit, je le note ici pour mon inspecteur des impôts, la surface dite habitable est bien plus petite, mais laisse encore bien de quoi accueillir des amis réfugiés du 9;2, en tente ou en chambres :o)
      Je les ai aussi ces deux livres ^_^ Pour l’instant, je suis toujours dans Votre basse-cour familiale et écologique mais j’y jetterai sûrement un coup d’oeil..
      salut à tout le monde et à bientôt,
      Antoine

Laisser une réponse