Une de nos recettes de pain sans gluten 2014

Oui, je dis, « une de nos », maintenant, parce que, n’étant pas très rigoureux, et ayant un moulin à céréales, non seulement je ne note pas (ni ne pèse d’ailleurs, je fais à l’œil maintenant) les recettes des pains sans gluten que je fais, mais en plus, grâce au moulin, selon les stocks de légumes secs à recycler, j’ai régulièrement des ingrédients nouveaux à ajouter.

DSC08748
Oui, ben, désolé, ne restait que ce morceau-là ce jour-là…

En ce moment par exemple, j’utilise, en plus d’autres farines plus courantes (riz, maïs, sarrasin) une farine de haricots rouges. Eh bien figurez-vous que non seulement cela nous permet de vider la fin de notre sac de 3kg qui allait est périmé depuis peu, mais en plus, c’est vraiment très bon. La farine de lentille avait donné de bons résultats aussi. ;o)

Mais, toutes les farines n’étant pas faciles à trouver, pour ceux qui n’ont pas le moulin, voici la recette plus conventionnelle du moment :

  • 1 volume de farine de riz
  • 1 volume de farine sarrasin
  • 1/2 vol de farine de riz ou de sarrasin selon votre goût
  • 3/4 volume de fécule de maïs
  • 2 cs de gomme de guar (magasin bio ou en ligne) pour le liant, c’est très efficace et donne une texture vraiment plus caoutchouteuse au pain ! Existe aussi un produit qui se trouve en magasin bio : Mix’Gom qui donne de bons résultats aussi. Vu le prix de ces produits, contentez-vous de faire des essais en partant du bas. Ici, j’ai constaté que 2cs suffisaient. Si vous n’avez aucun de ces produits, vous avez encore l’arrow-root, la fécule de pomme de terre, ou tout simplement un œuf (mais pour un pain quotidien, ça fait peut-être beaucoup d’œufs).
  • Si vous avez encore une farine, elle se rajoutera bien ici sous forme d’1 ou d’1/2 volume selon le goût. Cela ne change rien aux proportions de ce qui précède.
  • sel (2cs rases selon les sels)

Je mélange tout cela à sec. Les poudres se mélangent bien.

Je creuse un puits.

J’y verse, SANS MÉLANGER :

  • 2cs de sucre complet pour activer plus rapidement la levure en la nourrissant (cela marche aussi avec le blanc, le roux ou le brun, mais ils sont plus mauvais pour les dents :o) )
  • 2 cs de levure sèche saf-levure (oui, je fais de la pub, mais ce n’est pas forcément connu que cette levure est sans gluten, est elle est moins chère que d’autres levains sans gluten où il faut déverser un sachet par pain ! ^_^ )

saf-levure

  • 2 cs d’huile d’olive
  • 50cl d’eau tiède-chaude (bon, je dis 50cl, mais en fait, c’est pour l’étape qui suit, ensuite, quand je mélange le tout, à l’étape d’après, je peux encore en rajouter, selon les farines additionnelles du jour, et divers autres facteurs, comme le hasard de la vie, le temps d’appui sur le robinet d’eau filtrée et l’âge du capitaine…).

SANS MÉLANGER, donc, je laisse tout ça mariner dans le puits (oui, cela a débordé autour, pas grave) un certain temps (variant aussi selon l’eau, la température, l’altitude, et tout un tas d’autres facteurs encore, comme votre patience et le temps que vous avez devant vous.), un temps, en général, d’une bonne quinzaine de minutes, un peu plus. La levure, dans cette eau bien tiède va se réactiver avec le sucre. La levure sèche va se dissoudre dans l’eau, qui va buller et faire des bloubs et des plics.

Une fois ce temps passé. On prend sa cuillère à soupe d’avant, et on mélange tout en ne laissant aucune boulette de farine entière dans la pâte.

On obtient, avec des liants comme la gomme de guar ou le mix’gom, une belle pâte caoutchouteuse.

texture_pate_pain_sans_gluten

Je fais cuire nos pains dans une casserole en fonte (une large ronde, ce qui fait un pain large et rond, donc, pas très haut. J’ai un autre moule rectangulaire pour cela, en inox) que j’oins de margarine végétale, juste sur le fond et légèrement les bords, auparavant. J’y verse donc la pâte, l’étale un peu si besoin, j’ajoute souvent des graines de pavots et/ou de tournesol sur le dessus.

Je laisse la pâte continuer à lever dans le moule, en général, selon la température, entre 10min et 30min sont nécessaires. J’enfourne le tout entre 180°C et 200°C, selon la forme et l’envie du jour, pendant un temps compris entre 50minutes et 1h20, selon la forme et l’envie du jour.

Oui, question précision, on a vu mieux, mais, pas besoin d’une rigueur particulière, il est bon de changer de pain régulièrement, comme il est bon de varier son alimentation.

3 réponses sur “Une de nos recettes de pain sans gluten 2014”

    1. Hello Colette,

      Je ne parle d’aucune mesure, justement, mais de volumes, de proportions. Ainsi, vous êtes libre d’utiliser les quantités que vous voulez. Ici, j’utilise un gobelet qui contient, une fois rempli, environs 200g de farine. Ce qui me fait un pain d’environs 600g. Peu importe le poids, comptent plus les proportions. En ce moment, je fais un pain avec 1 vol farine de riz, 1 vol farine de sarrasin et 1 vol farine de maïs, 2cs SAF levure, 2cs fibre de guar (moins cher que Mix Gom’ ou Gomme de Guar et tout aussi efficace), 2cs sel fin, 2cs sucre complet. J’y ajoute une poignée de graines de tournesol. Je mélange bien tout ces ingrédients secs ensemble. Et j’y ajoute ensuite environs 600ml d’eau tiède (je dis environs car je mets tout ça sans mesurer en fait, vous vous y ferez avec l’habitude) et 2cs huile olive (en fait, je verse un peu d’huile directement dans le mélange, c’est plus rapide). Et je mélange encore une fois, jusqu’à ce qu’il ne reste plus de farine visible, et que la pâte semble bien homogène et caoutchouteuse. Ensuite, je mets dans un plat en fonte ou en céramique « beurré » à la margarine végétale et hop, au four à Thermostat 6 ou 7 sur ma Chatelaine Godin (Environs 200°C) pendant une petite heure (selon si 6 ou 7 ;) ). Oui, je ne fais pas toujours mes pains de la même manière, ce qui nous permet d’avoir des pains sensiblement différents selon les jours. :)

      A force d’en faire régulièrement, on a le truc, on fait vite ses pains et on trouve ses propres repères. Il ne faut pas se décourager. Pour en avoir encore fait manger aujourd’hui à une personne qui n’en consomme jamais, elle a trouvé mon pain délicieux. La texture est vraiment comme celle d’un pain conventionnel! Je n’aurais pas imaginé faire de tels pains autrefois, quand je faisais des trucs qui se cassaient, s’émiettaient ou étaient tout plat, tout bof! ^_^

      Aujourd’hui, je suis fier de faire goûter mon pain.

      Antoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *