Opération arbres! Une goutte dans un océan de milliards…

Oui, cette opération a nécessité l'intervention des blindés!
Oui, cette opération a nécessité l’intervention des blindés!

Suite, mais pas fin, de l’article relatant l’avancée de notre projet de Verger Conservatoire & Fourrager, au mois de septembre 2013.

Notez comme les majuscules ajoutent de la superbe à tout cela! :)

Nous voici au mois de décembre 2013. Oui, 2013, comme d’habitude, nous sommes en réalité bien plus loin que ce que je vous présente aujourd’hui. Ce recul me permet aussi de voir comment les choses ont évolué depuis, c’est assez intéressant. Et autant voir du positif dans cet important retard d’écriture. :) Même s’il n’est pas vraiment question de retard, n’ayant pas vraiment de délais! Ha! ^_^

Bon, il est vrai que seuls tous ceux qui vivent ici, et ceux qui viennent nous y voir ;) savent ce qu’est la réalité d’aujourd’hui. Mais pour vous autres, lointains lecteurs, cela ne change finalement pas grand-chose, 2013 ou 2014, ce n’est qu’une valeur assez symbolique et abstraite qui ne joue en rien sur l’intérêt de ce que vous découvrez ici. Car, que cela se passe en direct ou avec un peu de retard n’a pas vraiment d’incidence après tout.

Il n’en est pas de même pour certaines choses plus graves et importantes, où 365j de plus font la différence, comme les milliards de becquerels que rejette quotidiennement, encore aujourd’hui, et ce depuis l’accident en 2011 (!), directement dans la mer du Pacifique, la centrale, toujours accidentée en 2014, de Fukushima.
(Pensez-y chez le poissonnier! :/ )

5 milliards de Bq de strontium 90 se déversent dans l’océan tous les jours

(source : le rare site d’information sur le sujet : http://fukushima-diary.com/2014/08/5-billion-bq-strontium-90-flows-sea-every-single-day/
(site dont l’AFP doit ignorer l’existence puisqu’on ne rappelle jamais assez aux infos que Fukushima n’est pas un dossier clôt ! ;) ))

En 2014, 5 milliards de Bq de strontium 90 s’écoulent quotidiennement dans le Pacifique. Tepco l’a annoncé au cours de la conférence de presse du 25 août 2014.
Ceci est dû au débordement des eaux extrêmement radioactives du côté mer des réacteurs 1 à 4 dans le port de la centrale nucléaire de Fukushima.
Ils ont aussi annoncé que 2 milliards de Bq de césium 137 et un milliard de Bq de tritium s’écoulent également en mer tous les jours.
Le port de la centrale de Fukushima n’est pas isolé du Pacifique. Les nucléides déversés se répandent ensuite dans la mer.
http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/archive-j.html
Vous pouvez lire ceci parce que nous avons survécu jusqu’à aujourd’hui.
Iori Mochizuki
You read this now because we’ve been surviving until today.

Bon, je digresse, je digresse… revenons à nous, autruch… euh, à nos moutons! ^_^

Du moins, aux arbres qui vont les entourer, protéger, nourrir et qu’ils vont protéger, entourer et nourrir aussi. :)

Au moins, là, je peux agir directement, concrètement, même si je crains que, quoi que je fasse, hélas, le ciel ne finisse par me tomber un jour, à nous aussi, sur la tête !

 

3 réponses sur “Opération arbres! Une goutte dans un océan de milliards…”

  1. salut antoine !

    beau boulot : on aimerait que tu te dépêches à rattraper ton retard en écriture : peut-être glisser dans l’historique une photo actuelle pour nous faire languir encore plus …

    pour le moment, je travaille aussi à la pelleteuse, mais dans ma vie privée

    j’espère que vous tous êtes au top, prêts à affronter le froid piquant de l’hiver, dans la sérénité

    le grizzly qui se cherche

  2. Bonjour,
    sauf erreur de ma part, la photo peut laisser croire qu’on a besoin de « blindés » pour planter un arbre. Que nenni! Le blindé sert-il à creuser un canal, comme une des photos le montre? En tout cas, on peut (et même on doit!!)planter des arbres fruitiers ou autres à l’aide d’une simple pelle, les tailler au sécateur à main, les traiter avec un pulvérisateur à pompe, récolter les fruits avec un escabeau, les manger avec ses dents en bougeant soi-même les mâchoires….ou les cuire avec du bois d’élagage sec!
    Toujours lecteur de ce beau site,
    L’ours solitaire qui s’est trouvé,
    JL.

  3. bonjour,

    bravo pour tout ce travail accompli, ça donne envie de vous rendre visite je ne suis pas loin,j’habite dans le beaujolais.
    Bonne continuation.
    France

Laisser un commentaire