Le Bief, kezako ? Ouceksé ?



Le Bief, c’est aujourd’hui un lieu-dit, situé près de Chassigny sous Dun (71170), dans le Brionnais, dans le sud de la Saône et Loire… Mais avant toute chose, il s’agit aussi de notre maison ^_^




Dans l’excellent livre édité par l’association chassignone La renaissance du Vieux Bourg, on peut lire, entre autre :

« Un autre fief à mentionner est celui du Bief, situé sur la partie occidentale de notre territoire. La première preuve de son existence est consignée dans un dénombrement général des fiefs datant de 1680. »

Cette date concerne le château voisin, mais on peut supposer que les dépendances, que nous habitons, ont été construites plus ou moins au même moment…

1680… ça laisse songeur tout de même…

« Le Bief : Origine médiévale de l’époque de la seigneurie qui composait le hameau, désigne un lieu où l’eau est canalisée entre deux points d’eau. Le Bey : nom propre, Gallo-Romain, n’est que la forme la plus ancienne du mot bief. »

Situé à mi-chemin sur la route vers le sud, nous serons heureux d’y accueillir nos proches et nos amis, et pour leur faciliter la tâche, un plan d’accès est en cours de création. Vous n’avez plus d’excuses pour ne plus vous arrêter sur la route de vos vacances… ^_^

Pour l’instant, les conditions d’accueil sont un peu sommaires, nous avons alors deux adresses de chambre d’hôtes à vous fournir :

Mme DESMURS – Varennes sous Dun 3 épis – La Saigne – tel. 03.85.28.12.79 ou 06.84.67.14.81 (une adresse en OR MASSIF !!!!!!!!!!)

Mme JOLIVET – Chatenay 2 épis – Les Bassets – tel. 03.85.28.19.51

Nous avons testé ces deux lieux d’accueil lors des deux visites que nous avons fait avant de signer, ce sont des valeurs sûres…

Mme Chartier Madeleine – La Violetterie 71740 Saint-Maurice les Chateauneuf – Tél./Fax 03 85 26 26 60 – madeleinechartier@yahoo.fr
Nous n’avons pas eu le plaisir de tester cette dernière, mais c’est la plus proche de chez nous, et le village étant très joli, la maison aussi, nous ne voyons pas pourquoi le reste démériterait :o) A tester donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *