C’est la décrép’attitude !

DSC01538Voilà un chantier qui touche à sa fin, pas encore mais presque, il me reste encore quelques détails à régler.

Quand donc tout cela avait-il commencé ? Difficile de m’en souvenir, heureusement, iPhoto le fait pour moi…

Le premier coup de marteau-piqueur date du 24 avril ! bigre, comme le temps file ^_^

Je vous mets donc une petite photo de notre ciboulette du même jour !

Tiens d’ailleurs, à propos des premiers coups de marteau-burineur, vous notez comme je travaille mes mots clef pour le référencement ^_^, vous en prendrez bien une petite photo ?

DSC01415
Passionnant n'est-ce pas ?

Pour la peine, je vous mets aussi un petit avant-après dont vous me direz des nouvelles

Inutile de préciser que ce ne fut pas aussi simple que ces deux simples photos. Ce chantier a prit un peu de temps pour plusieurs raison, c’est qu’il a fallu s’équiper pour cela.

Compresseur, marteaux burineurs, et surtout, passé les 1m et quelques, il me fallait trouver un échafaudage. Et ça non plus ce ne fut pas une simple affaire. Finalement, la solution à ce dernier problème est venu de tout près d’ici, merci Matthieu de m’avoir prêté le tien avant ton chantier !!!!!!!

Je rédigerai un article dédié au compresseur acheté (un Lacme 23V200M (200 litres, 23 m³/h, 11 bars) dont je vous cale une photo ci-dessous et une du marteau utilisé, un marteau piqueur 2 pouce Lacme (1900 coups/min , conso 350 l/min, 6,7 kilos sans le burin, soit plus de 8 avec :o) ). Ils méritent bien un article juste pour eux, et qui aidera peut-être certains à trouver quelques infos car ce n’est pas très facile d’en trouver sur ces modèles sur le net.

Tout bô tout neuf !
Tout bô tout neuf !

DSC01519

Vu les travaux qui nous attende ici, autant investir tout de suite dans du bon matos et pas s’embêter avec une tête de gondole qui ne répondra pas à l’importance des chantiers.

Merci à Matthieu donc, et merci à toi Youry et Stéphane de m’avoir aidé à monter l’échafaudage. J’ai eu à le modifier seul par la suite (cf photos plus bas), c’était nettement moins rapide :o). Et encore merci Stéphane pour avoir poursuivi par l’anéantissement d’une bonne moitié de cet épais ciment. Car oui, ceux qui en avaient mis là devaient avoir des actions chez Lafarge parce que la dose y était. Il est vrai qu’à cet endroit se trouvaient des couloirs étroits dans lesquels circulaient les vaches qui allaient vers la partie étable, ou qui étaient immobilisés dans l’appareil vert en métal qui se trouve caché au centre de la photo, et c’est là qu’on les piquait. J’en ai retrouvé d’ailleurs des flacons et des pointes de seringues dans ce coin là. Pfffff… Bref. J’ai déjà parlé du démontage de ce bâtiment, cette fois c’était le tour de l’enduit ciment qui recouvrait entièrement le mur ouest.

Cela dit, heureusement qu’il y avait quelque chose sur ces murs, sinon, ils auraient vraiment été fichu.

Grâce à la qualité du compresseur, le marteau n’avait aucune perte de puissance, pas comme moi ^_^

Heureusement il y avait les vacances pour s’en remettre. J’y viendrai j’y viendrai….

En tout cas, on est très heureux de voir le chantier avancer. Il reste bien entendu une montagne de chose à réaliser, mais qu’importe, ça ce n’est déjà plus à faire. Et surtout, plus que tout, Le Bief retrouve un pan de sa splendeur ^_^

En image et en commentaires…

6 réponses sur “C’est la décrép’attitude !”

    1. Hello Sandra !
      ben c’est déjà énorme un simple bravo, faut pas croire, car déjà il me montre que tu es toujours là, à lire mes bredouillements, c’est vraiment super ! Merci ! Mon prénom résonne donc encore parfois sur Radio Moquette, la radio branchée des couloirs d’entreprise ^_^
      Gros bisous à toi et à la petite famille.
      On a profité d’un vent froid pour faire un premier feu de cheminée ce soir, juste pour voir. Conclusion, nous ne passerons pas le même hiver au Bief ^_^ reste encore à changer les fenêtres cela dit pour en profiter encore un peu plus…
      Gros bisous à toi et à la petite famille et à bientôt,
      Antoine

  1. Belle réalisation le résultat est super je pense que les épaules et autres petits muscles ont du profiter de tous se travail aussi!!!!!
    BRAVO et courage pour le reste du projet. Helene

    1. Hello le Jura !
      ben voui, il est vrai que la vie au grand air, conjuguée à un régime sans gluten ni caséine le tout sans trop de viande et sans alcool a de quoi en effet rappeler à mon corps qu’il est bon de se sentir en forme ^_^
      Pour la peine, je rajoute une photo à l’avant après… celle du milieu.
      grosses bises à toute la tribu, j’espère que l’agitation de la rentrée se tasse un peu pour tout le monde.
      Tonio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *