Aux Sources du Bief

Pour ceux qui se demandent comment faire pour que les choses changent, pour ceux qui comme moi par exemple pensent que la solution ne sera pas politique mais citoyenne, il faut alors MILITER !

Un grand mot pour des choses simples et vitales comme l’information, le savoir, la compréhension, le partage, l’optimisme, la créativité. Toutes ces choses qui deviennent difficiles à trouver dans nos médias et modes de vie actuels. Les associations sont vitales à notre écosystème, qu’il soit rural ou urbain. Pour diffuser leur message, elles ont besoin d’adhérents. Plus il y en a, plus elle est écoutée. C’est simple. Il suffit juste de…

Sur cette page sont présentées, afin de les promouvoir et d’éventuellement donner des idées, toutes les associations/revues auxquelles nous sommes respectivement soit membres, soit abonnés, soit membres/abonnés et bien entendu de toute façon soutien financier. A la mesure de nos moyens…

N’hésitez pas à consulter leurs action et à éventuellement affirmer à votre tour votre engouement pour leurs justes causes, qui sont aussi les notres, car sinon nous n’en serions pas membres :o)

Protection de l’environnement et de la Faune, de la Vie et de la Biodiversité en général

L’association « Imagine un Colibri » a pour but d’encourager toute forme d’agriculture saine et d’écologie pratique et de faire connaître la conception permaculturelle
Réseau Notre rôle :

réunir toutes les personnes qui souhaitent exprimer leur volonté d’une sortie du nucléaire. En nous rassemblant autour d’une Charte, nous mettons en place un rapport de force pour obtenir des résultats concrets.

Notre objectif :

obtenir l’abandon du nucléaire en France grâce à une autre politique énergétique, en favorisant notamment la maîtrise de l’énergie, et le développement d’autres moyens de production électrique.

Le Réseau « Sortir du nucléaire » c’est :

* Un soutien aux actions et luttes antinucléaires, qu’elles soient locales ou nationales.
* Des pétitions et des campagnes d’information.
* Un centre de ressources sur le nucléaire et les alternatives : renseignements, documents, contacts de spécialistes et d’intervenants…
* Un travail d’information pour faire connaître les dangers du nucléaire et les solutions pour en sortir: publication d’une revue trimestrielle Sortir du nucléaire, réalisation de documents grand public, site internet…
* Une présence auprès des médias pour des sujets d’actualité liés au nucléaire.
* Un travail de sensibilisation auprès des élus, des collectivités, des syndicats, des associations…

Bure Zone Libre

Bure Zone Libre est le dernier né des collectifs BureStop qui regroupent l’ensemble des associations opposées à l’enfouissement des déchets radioactifs à Bure. BZL a été fondée le 22 février 2004 avec pour objectif d’acheter et d’animer un lieu de résistance autour du territoire de l’ANDRA. Au bout de plusieurs mois de recherche, elle est parvenue à acheter le 23 novembre non sans mal une ancienne ferme à l’agonie au cœur du village de Bure.

Nucléaire et démocratie ne font jamais bon ménage

Greenpeace est une organisation indépendante des Etats, des pouvoirs politiques et économiques. Son but est de dénoncer les atteintes à l’environnement et d’apporter des solutions qui contribuent à la protection de l’environnement et à la promotion de la paix. Greenpeace est une organisation internationale, présente dans 41 pays, en Europe, en Amérique du Sud et du Nord, en Asie et dans la Pacifique, et en Afrique. Elle compte aujourd’hui près de 3 millions d’adhérents dans le monde.
Passerelle Eco
Passerelle Eco : une association, une revue, un réseau pour l’écologie pratique et les alternatives écovillageoises.Nous collectons des pratiques écologiques à même de développer de nouveaux modes de vie et de relation, respectueux de la planète et de ses habitants. A travers la revue, nous diffusons ces savoirs et les expériences des associations qui les mettent en oeuvre, et nous diffusons des témoignages et les nouvelles des écolieux de vie et des écovillages. Le réseau met en lien les éco-acteurs qui proposent leurs ressources et expriment leurs recherches. Ce réseau d’échange et d’entraide développe concrètement une économie solidaire et écologique, un autre monde, en marche.

Le site internet prolonge cette action en présentant les pratiques du quotidien insérées dans le contexte plus général des problématiques contemporaines.

Association
L’ASPAS oeuvre pour la protection de la faune sauvage, pour la préservation du patrimoine naturel et pour la défense des droits des usagers de la nature.
Elle mène des campagnes d’information pour mobiliser l’opinion publique et interpeller les élus. Elle réalise des expositions, des diaporamas et édite des guides et brochures pour sensibiliser le grand public à la nécessité de protéger les milieux et les espèces.Exemples de campagnes ASPAS :
La protection des loups, la réhabilitation des animaux «nuisibles», la préservation des oiseaux migrateurs, la promotion du jardinage biologique, l’interdiction des poisons dans la nature,…

Leche League

La Leche League France : information et soutien pour l’allaitement maternelLeche est un mot espagnol signifiant lait et se prononçant létché…

LLL France existe depuis 1973 ; c’est une association loi de 1901 reconnue d’interêt général. Outre son réseau d’animatrices, elle propose de nombreuses publications et organise des congrès et séminaires.
Allaitement Maternel-Formation (AM-F) assure la formation des professionnels de santé.

LLL France est membre de La Leche League International, qui est la plus importante organisation de soutien à l’allaitement. LLLI est une ONG membre consultant de l’UNICEF et qui travaille avec l’OMS.

LLL France est co-fondatrice de la COFAM (Coordination Française pour l’Allaitement Maternel) et membre du comité d’attribution du label « Hôpital Ami des Bébés ».

Les Enfants d'Abord Les enfants d’abordRessources concernant l’instruction en famille sous toutes ses formes : école à la maison, homeschooling, instruction à domicile, instruction libre, apprentissage autonome, unschooling, cours par correspondance, apprendre autrement, etc.
En 1976 les animaux sont pour la première fois explicitement désignés comme « êtres sensibles » dans la loi française. C’est l’art. L.214-1 du Code rural. Les implications éthiques de la sentience animale sont considérables. Pour l’heure, elles n’ont été sérieusement prises en compte ni dans les pratiques ni dans le droit.[ndantoine : Habitant en plein Brionnais Charolais, pays d’élevage, réservoir à viande de La France, une information alternative est la bienvenue pour mieux cerner les problématiques de chacun d’entre nous, et surtout celles des animaux qui nous entourent tous les jours.]
ESOX LUCIUS Association Esox Lucius, les Sertines, 71110 Ligny-en-Brionnais, 03.85.25.86.56.[ndantoine : En plus de connaître Isabelle et Patrice directement, comment ne pas promouvoir une association qui permet à tant d’artistes locaux d’exposer leurs œuvres ? si la vie d’artiste n’est pas simple, la ruralité ne la facilite pas toujours encore plus]

Les revues auxquelles nous sommes abonnés, en dehors de celles fournies par les associations ci-dessus…

L’Ecologiste L’Ecologiste est l’édition française de The Ecologist.
Trimestriel, avec des traductions et des contributions originales d’auteurs francophones, L’Ecologiste contribuera avec votre soutien à la réflexion et à l’action écologiste sur les grandes orientations de notre société, dans la lignée de trente ans de combats de The Ecologist. 

[ndantoine : TRES TRES bonne revue !!!! L’essayer c’est s’abonner ^_^ ]

Créé en 1984 à Lyon, sous le nom de Centre de Documentation et de Recherche sur la Paix et les Conflits (CDRPC), l’Observatoire des armements a pour objectif d’étayer les travaux de la société civile sur les questions de défense et de sécurité et ce, dans la perspective d’une démilitarisation progressive.

L’Observatoire des armements constitue :

- un centre d’expertise et d’information indépendant à travers notamment ses publications, son site Internet et la Lettre Damoclès,
- un outil pour la médiation et l’action dans le cadre de campagnes d’opinion et de relations avec les autorités publiques.

L’Observatoire travaille sur deux axes prioritaires :
- les transferts et l’industrie d’armement,
- les armes nucléaires et leurs conséquences.

La documentation comprend de l’ordre de 5 000 ouvrages, une centaine d’abonnements à des revues, des dossiers thématiques ainsi que des archives du mouvement de paix (affiches, bulletins internes).

Sa volonté est de favoriser une politique de transparence et de contrôle démocratique sur les activités militaires de la France et de l’Europe.

L’Observatoire des armements est devenu un interlocuteur incontournable – pour la société civile, les médias et les responsables politiques – sur les questions de sécurité et de désarmement.

[ndantoine : un peu technique et pas toujours amusant, mais ce qu’on y apprend est toujours édifiant et instructif et permet de mieux comprendre la marche du monde… hélas…]

WWF
La Hulotte.La Hulotte c’est la revue qui vous raconte la vie des animaux sauvages, des arbres et des fleurs d’Europe.

A la fois amusant et très rigoureusement documenté, le « journal le plus lu dans les terriers » émerveille aussi bien les enfants que leurs parents.
Une véritable petite encyclopédie des bois et des champs, introuvable en kiosque ou en librairie.
[ndantoine : Une fabuleuse revue, offrez un abonnement sans hésiter ! La revue la plus lue des terriers, ce n’est pas pour rien, on y apprend vraiment un nombre incroyable de choses sur le monde qui nous entoure.]
La Décroissance, le journal de la joie de vivre Journal de combat, qui veut faire progresser une cause encore minoritaire, La Décroissance fait désormais partie du paysage médiatique national et contribue, par son indépendance, à la vitalité du débat démocratique sur l’avenir de la planète.[ndantoine : Même s’il porte parfois mal son sous-titre, même si le ton y est un peu parfois sempiternellement raleur, on y apprend beaucoup de choses dont on ne parle pas ailleurs. Et comme je sais que quelque part la solution se trouve certainement par là aussi, dans une consommation différente, c’est un journal que j’ai plaisir à soutenir.]
Les 4 Saisons du jardin bio « De nombreux jardiniers ne veulent plus se contenter de produire de beaux légumes. Ils veulent des légumes sains et vigoureux, et ils refusent que les produits chimiques qui polluent et intoxiquent rentrent dans leur jardin. Mais ils ne savent pas comment s’y prendre… Les Quatre Saisons du jardinage répondent à l’attente de cette nouvelle génération de jardiniers. C’est une revue faite par des passionnés du jardinage qui savent, pour l’avoir expérimenté eux-mêmes ou vu faire par des jardiniers amis, comment s’y prendre pour faire pousser sans engrais chimiques des plantes vigoureuses et resplendissantes de santé, pour se débarrasser des parasites en douceur, pour rendre la terre vivante et féconde… Si vous voulez être des jardiniers heureux, bien informés et compétents, joignez-vous à nous. »Les Quatre Saisons du jardinage, mars 1980

[ndantoine : nous ne sommes plus abonnés aujourd’hui, nous étions abonnés depuis quelques années, et, si le magazine a perdu un peu de son charme (trop de pubs surtout) à notre goût, il reste un bon magazine et lui faire de la pub ici ne me dérange pas]

La Maison Ecologique Le bimestriel La Maison écologique existe depuis février 2001. C’est un magazine 100 % indépendant qui n’est lié à aucun groupe de presse. Pionnier dans son domaine, il est devenu la référence en terme de construction écologique et saine, d’économie d’énergie, de gestion de l’eau, ainsi que sur les énergies renouvelables (solaire, éolien, bois…).[ndantoine : oui je sais, en pleine réhabilitation, on pourrait penser le magazine utile, ça l’est. Mais je me suis désabonné quand même, malgré plusieurs années de suivi, je me concentre sur nos chantiers maintenant… Le magazine étant bon aussi, malgré la pub de plus en plus présente, je le laisse ici]
Systèmes Solaires, le Journal des Énergies Renouvelables Depuis 1985, ce bimestriel francophone présente toute l’actualité des énergies renouvelables : reportages, dossiers, indicateurs de production, utilisations en France et à l’étranger. […] Chaque numéro présente une filière en détail (éolien, solaire, bois-énergie, etc.) et devient ainsi un ouvrage de référence sur une technologie au moment de sa publication, tout en relatant l’actualité des autres filières : la mise en perspective des chiffres-clés, l’état du marché, le détail des programmes et des aides publiques, les indicateurs sur l’emploi et l’environnement.[ndantoine : très intéressante revue, après plusieurs années d’abonnement, je l’ai arrêté. Budget un peu serré et un peu trop industriel pour notre petit Bief ^_^]

Où pourquoi nous avons quitté le WWF.

Une association que nous avons quitté sans regrets mais avec un pincement au coeur car les missions de cette association sont terriblement importantes pour notre avenir à tous, et surtout pour celui de nos enfants.

Malheureusement, avec le temps, je constate certains partenariats avec des industriels de plus en plus nombreux désireux de se verdir la conscience (le guide du consommateur pour un pêche durable en est un bon exemple, je vous laisse trouver le logo intrus et culotté :o) . Et, si les actions n’en pâtissent pas à priori, je ne reconnais plus le WWF que j’ai soutenu financièrement et philosophiquement pendant de nombreuses années. Ces partenariats commerciaux y sont de plus en plus fréquents et, associés à des campagnes marketing de plus en plus répétitives et génératrices d’une quantité de déchets incroyable pour une association environnementale, il nous a semblé qu’il était temps de quitter le WWF en leur en signifiant la raison. C’est aujourd’hui officiel, notre numéro d’adhérent a été supprimé de la liste active, c’est dommage mais même dans le monde associatif, il faut savoir rester un consommateur averti et refuser ce qui nous semble contraire au bon sens.

Je laisse un lien ici quand même, ça sera ma contribution publicitaire à moi :o)

WWF
Le WWF est la première organisation mondiale de protection de la nature.

4 réponses sur “Aux Sources du Bief”

  1. Bonsoir ,j’aimerai savoir si je peux disposer des photos du Cirque Gypsy PRIN ,en effet ce Cirque
    me demande de leur faire de la publicité .
    Je vous en remercie à l’avance
    Salutations.
    D.LE-NORMAND

  2. A propos de WWF

    Je suis très en colère après WWF, une organisation pour la protection de l’environnement. Comment une organisation comme WWF accepte 400 000 euro par an et ceci pendant 3 ans,  »financé par le crédit agricole » Ce dernier vante par coup de pub de financer pour le développement durable pour se donner bonne conscience, et derrière le rideau sort des caisses 700 millions d’euro pour une plateforme pétrolière au Groenland qui n’est simplement que de l énergie sale  »Chercher l’erreur ». On vit vraiment dans une monde d’abrutis sans fois ni lois qui ne pensent qu’a s’enrichir au détriment des générations futures et de toutes ses beautés uniques qui nous entourent.

    Voilà !! monsieur le directeur de WWF de quel côté êtes vous ?? J’aimerais comprendre… Regarder un peut ce qui se passe au Niger avec la shell et total. Penser à vos adhérant et donateur qui font confiance à cette organisation, arrêter ce partenariat avec le crédit agricole, tout ceci n’a aucun sens et n’est pas du tout compatible avec les protecteurs de l’environnement.

    A bon entendeur

    Un militant engagé
    LJL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *