Haro sur le fibro !

Youpi, la paperasserie aura vite été expédiée, dans tous les sens du terme, et une annulation de chantier de dernière minute ont permis à notre artisan charpentier de se libérer pour venir nous débarrasser des toits en fibrociments, contenant de l’amiante donc.

Un peu de pub pour cette incontournable societé :
M. Rousseau Daniel
Les Matrays
71800 Chatenay
0385282186

On attendait cette intervention qu’en septembre en théorie, mais finalement, tout s’est rapidement débloqué, et c’est aujourd’hui que cela se passe. Nous avons appris la nouvelle hier soir par un coup de fil :o)

Alors là, je dois dire chapeau! à l’entreprise qui a fait ce boulot, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce que les trois personnes qui sont intervenues ici, dont M.Rousseau himself, étaient non seulement ponctuelles, efficaces, équipées, rapides, courageuses, travailleuses, prudentes, mais ont surtout été d’une gentillesse vraiment extraordinaire !

J’ai vraiment été bluffé, c’est vrai qu’on pourrait croire qu’il n’y avait pas grand chose à enlever, 230m2, mais quand on soupèse une de ces plaques en fibrociment, on comprend un peu mieux le tonnage total, que je n’ai pas encore… Ces plaques sont vraiment lourdes ! une ou deux ça va, mais quand on doit en enlever plusieurs dizaines, centaines, ça commence à tirailler les biceps :o)

Heureusement, les membres de l’entreprise de M.Rousseau n’en manquent pas et ont surtout travaillé en plein cagnard. Le soleil étant largement présent aujourd’hui. Au total, ce sont 5 palettes qui ont été constitué.

Lors du démontage des plaques en fibro, M.Rousseau a constaté sur le toit de l’appentis des stabulations que des tuiles étaient cassées. En examinant un peu mieux le schmilblick, il a constaté qu’une des poutres tenant le toit était tout simplement brisée, le long du mur, là où a coulé l’eau pendant plusieurs années ? mois ? Toujours est-il, ce toit qui effectivement affichait une certaine concavitée, n’est plus du tout soutenu par une de ses poutres maîtresses. De voir un tel gachis ne laisse pas M.Rousseau indifférent, surtout quand il voit les enfants qui gambadent dans le coin. En effet, cette poutre peut lacher à tout moment et non seulement le toit s’effondrera mais une partie du mur des stabulations, où la poutre, enfichée dedans, n’est pas cassée sera entraînée avec et le tout peut provoquer un accident très grave. Et je ne parle même pas des frais… Tout ça pour quelques tuiles cassées et pas remplacées !!!!!!!!!!

Bref, et ce sera là un immense service que M.Rousseau et son équipe nous rendront, cet état de fait ne peut pas durer, et grâce à leur camion et à son bras téléscopique, ils récupèrent un bout de la charpente en bois (chêne) qui venait d’être dégagé du fibro et bricolent un socle et une poutre verticale qui vont maintenir la poutre cassée, telle une béquille quoi. Bien entendu, cela n’est pas définitif, et nous aurons à résoudre ce problème plus tard. Mais la solution mise en place par l’équipe est plus que solide et ça ne risque plus de s’effondrer. BRAVO !!!!!!! et surtout MERCI !!! because ce geste gracieux a peut-être sauvé des vie, et beaucoup de sous !

Mais la gentillesse de M.Rousseau et de son équipe ne s’arrête pas là puisque dans leur élan, ils ont démonté toute la charpente en chêne qui se trouvait sur le toit le plus haut, soit à près de 6m, avec leur camion et son bras téléscopique magique. L’air de rien, la réparation et le démontage de la charpente leur a bien pris une heure, gentiment offerte faut-il encore le préciser. On n’aurait pas vu ça partout… A moi, cela m’aurait pris 3j, sans compter les risques de chute, et de casse. Parce que lacher des poutres en chêne d’une telle longueur, d’une telle hauteur, se serait certainement soldé par de la casse. M.Rousseau me l’a d’ailleurs confirmé.

Alors voilà, si vous habitez en Saône et Loire, ou une région pas trop loin, et que vous voulez désamianter un toit, enlever des plaques de fibrociment, ou tout simplement réaliser des travaux de charpente, je ne peux vous conseiller qu’une seule adresse :


M. Rousseau Daniel
Les Matrays
71800 Chatenay
0385282186

D’ailleurs, c’est peut-être la seule d’adresse car ils ne sont pas nombreux à être accrédité pour le désamiantage.

En une petite journée, tout était réglé. Il ne nous reste maintenant plus qu’a démonter les bâtiments subsistant… mais ça, c’est ma tournée ! :o)

3 réponses sur “Haro sur le fibro !”

  1. Bonjour,
    je suis arrivée par le plus grand des hasards sur votre blog, pour être précise par l’article sur la tondeuse Snapper puisque nous cherchions des infos sur ce modèle que nous recommandait notre revendeur local because un terrain avec de la pente.
    Forts de toutes vos précieuses photos/infos, nous avons acheté le même modèle en faisant marcher l’économie locale…. merci à vous.
    Bravo également pour l’ensemble de votre blog, pour ce beau témoignage de « vies au grand air »… Je suis impressionnée par les travaux entrepris. Après la tondeuse, nous nous rejoignons, malheureusement je dois dire, sur un autre sujet ,celui des plaques de fibro ciment. Nous avons acheté une maison en août 2008, le diagnostic amiante s’est révélé négatif, hors notre toit est couvert de ces satanées toles amiantées. Ce toit étant en mauvais état, infiltration par les cheminées, tuiles endommagées etc., nous nous posons la question suivante : allons-nous restaurer le toit par dessus les plaques de fibrociment et donc les laisser en place (ce que nous recommandent les différents couvreurs tant le désamiantage semble être un gros mot) ou allons-nous entreprendre le désamiante avant de refaire totalement le toit…. gros débat qui nous anime autant qu’il nous déprime car un toit c’est quand même précieux et élever deux petits enfants près de ce matériau, c’est glurp. Nous avons environ 250 m2 de toiture. Cela étant proche de votre surface, pouvez-vous m’indiquer combien le désamiantage vous a couté au total, je n’ai pas réussi à faire le calcul du prix payé pour la mise en décharge. Même si vous n’aviez pas de tuiles à enlever, cela me donnera déjà une information… ensuite j’appellerai peut être votre super entreprise pour qu’il me donne s’il en connait les coordonnées d’un consoeur dans l’Hérault où j’habite….
    Bon voilà, mon commentaire sur votre article est un peu intéressé, je m’en excuse mais nous sommes vraiment dans l’impasse sur ce sujet car les coûts de couverture et de désamiantage semblent importants.
    Merci encore pour la bonne soirée que j’ai passée il y a deux jours à lire quasi l’ensemble de vos articles… j’espère que le potager tiendra toutes ses promesses cet été, patience et courage… mais vous ne semblez pas en manquer !

    1. Salut,

      désolé de ma réponse un peu tardive, j’avais mis le commentaire de côté, un peu trop peut-être :o)
      Merci pour tes commentaires, c’est très encourageant, surtout qu’en ce moment, je brille pas par mon temps libre pour m’occuper correctement de ce blog…

      Bizarre d’avoir un diagnostic amiante négatif avec une toiture en fibro amiantée, je demanderai le remboursement de ce diagnostic moi :o)

      J’enleverai ces 250m2 en ce qui me concerner, et ce quoiqu’en disent ces artisans. Nous avons payé pour nos 230m2 la somme de 1820 € TTC, soit 8 euros le m2, c’est un bon prix à ce que je crois savoir. Même si cela reste encore cher pour ce qu’il en est fait de toute cette matière, c’est à dire l’enterrer dans une décharge spécialisée.

      Quand j’entends dire qu’il vaut mieux couvrir par dessus le fibro, j’ai l’impression d’entendre ces gens qui disent que le bio c’est n’importe quoi et que ça ne change rien. Bref, je n’entends pas grand chose dans ces cas là :o)

      Il est vrai que ces toitures sont relativement neutres, l’amiante est emprisonnée dans la matière. Mais cette matière s’altère avec le temps, et le jour où il faudra intervenir à nouveau sur la toiture, ça sera une joie de bosser sur des plaques de fibro amiantées, ou mieux encore, dessous ! Toiture déjà abimée, et qui aurait encore 20 ans de plus de surcroit. C’est vrai que c’est un certain budget mais ça enlève quand même une certaine épée de Damoclès non négligeable psychologiquement parlant. Peut-être que ces artisans qui ne sont pas très chauds, ne sont pas tout simplement agrées pour désamianter un toit (c’est très encadré et tout le monde ne peut pas le faire, des paperasseries (et « formations ») sont nécessaires), et se doutent bien que si vous en trouvez un, il vous refera certainement la couverture du toit avec. Ils n’ont peut-être pas envie de voir l’affaire leur échapper. Je vois le mal partout, mais au hasard d’un devis d’un artisan qui vous déconseille un désamiantage (quelle idée!), demandez peut-être s’ils ont l’agrément ou s’ils connaissent quelqun qui le fait. Maintenant, tout est toujours question de budget, c’est malheureusement vrai. Peut-être pouvez vous trouver une subvention pour ce type de travaux, genre http://www.anah.fr/les-aides/, sinon, contactez le CAUE de votre région, ou l’ademe tout simplement, les histoires de toitures et isolation, ils connaissent peut-être aussi un peu…
      Antoine

Laisser un commentaire