Mince, mon herbe !

Sous ce polysémique étrange titre se cache une terrible et accablante vérité, je suis très en retard dans le suivi de ce blog ^_^

Car oui ! ces travaux que je vous présente aujourd’hui datent un poil, même plus exactement un poil du mois de novembre de l’année 2009…

Aaah ben oui, c’est pas de la première main et ça sent un peu la naphtaline, mais ça vaut le coup d’oeil. On y voit un peu plus clair, plus de brun et moins de gris… Malheureusement, un peu moins de vert aussi, cela dit, l’avantage du vert, c’est qu’il revient souvent naturellement.

Par ici le massacre…

Pour mieux comprendre la démarche de ce qui s’est déroulé ces jours là, procédons par ordre et illogisme :

Les bâtiments agricoles

Ils ne faisaient pas que nous gacher la vue de leurs grises mines et de leur amiante fibrodélurée, mais ces bâtiments, devenus aujourd’hui inutiles vu qu’on ne compte pas reprendre une activité de négociant en bovidés, activité pratiqué par l’ancien propriétaire, nous la bouchait carrément ! Depuis que nous avions enlevé la rangée de cyprès nous ne voyions qu’eux. Fini tout cela aujourd’hui, un bon désamiantage, quelques parpaings en moins, quelques montées à l’échafaud et voilà le résultat :

Ça m’a quand même flingué toute mon herbe…

Un petit bonus à la disqueuse car quelques barreaux en moins, c’est toujours un peu de liberté en plus !

Et la vue est tellement plus reposante ainsi…

Même le soleil semble se réjouir du spectacle ^_^

Une pensée sur “Mince, mon herbe !”

  1. J’ai pas tout lu, mais les photos donnent envie !
    je confirme donc qu’on viendra cet été et Lisa en guest star en solo 1 semaine.
    Elle a super hate et ne parle que de ça : la semaine avec son cousin… hum..y’a baleine sous caillou..ils n’auraient pas joué au docteur ces 2 là ? Tu me diras, les cousins/cousines, c’st fait pour ça … ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *